Exposition: “Ils défendent nos libertés” et une réunion de femmes de l’ex-Yougoslavie

Le Parlement européen présente le travail de quatre défenseurs des droits humains, en partenariat avec l’agence Magnum Photos.

Le vendredi 1er juin 2018 a 18h30 dans le Cloitre Lucien Wercolier de l’Abbaye de Neumunster

En présence de:

  • Charles Goerens, Député européen
  • Jadranka Milicevic, Défenseure des droits humains et membre de la bourse Sakharov
  • Enri Canaj, Magnum photographie

Asma Kaouech est une activiste tunisienne qui se bat contre la radicalisation des jeunes.

Le Cambodgien Samrith Vaing documente la vie des minorités indigènes qui luttent contre les expulsions forcées.

Jadranka Milicevic, ancienne réfugiée de la guerre des Balkans, défend les droits des femmes. Pour comprendre et saisir la profondeur de l’engagement de Jadranka Milicevic il faut d’abord rappeler l’enfer qu’elle a traversée: le siége de Sarajevo, le massacre de Srebrenica, la guerre de Bosnie Herzégovine…23 ans après la fin du conflit, il fait toujours partie de son quotidien. Que ce soit a Sarajevo, au Monténégro, ou en Serbie. Jadranka veille sur les veuves, femmes maltraitées, femmes discriminées (comme les Roms) sans cesse menacées par la précarité. La photographe Bieke Deporter a essayé de retranscrire son combat au travers d’une série de clichés d’immersion.

Ameha Mekonnen est un avocat éthiopien spécialisé dans les droits humains qui défend les journalistes confrontés à la censure.

Le Prix Sakharov soutien les figures de la liberté de l’esprit depuis 30 ans.


Une réunion de femmes de l’ex-Yougoslavie

CRO:

U subotu, 2. lipnja 2018., od 10 do 12 sati u konferencijskoj dvorani u Maison de l’Europe (7, Rue du Marché-aux-Herbes, L-1728 Luxembourg) organizirano je druženje žena podrijetlom iz bivše Jugoslavije s feministicom i borcem za ljudska prava Jadrankom Milicevic.
Jadranka Milicevic iz Fondacije CURE jedna je od 13 braniteljica i branitelja ljudskih prava stipendista nagrade Sakharov Europskog parlamenta u 2017. godini.  Više o radu Jadranke Milicevic poslušajte ovdje.

Jadranka radi za CARE International Balkans na regionalnom projektu na aktivnom uklju?enju i pravima Romkinja u BiH, Srbiji i Crnoj Gori te je izvršna direktorica Fondacije CURE.

 Prisutne sudionice imat ce priliku razmijeniti svoja iskustva o napuštanju rodnog mjesta i kako su se uklopile u novu sredinu kao i da postave konkretna pitanja na koja im može strucno odgovoriti gosca Jadranka Milicevic. Svi zainteresirani mogu se prijaviti mailom na  marie-therese.klopp@ep.europa. eutelefonom na broj 4300 22597 ili osobno na otvaranju izložbe u petak u Abbey de Neumunster.

Leave a Reply

---

Continue Reading

---

subscribe to our Newsletter

Do not hesitate to subscribe to our newsletter by filling in the form below.