Célébrer Noël au sein d’une communauté multiculturelle

Faites connaissance avec les usages et les coutumes des fêtes de fin d’année au Luxembourg. Le mois de décembre est riche en célébrations. Chaque communauté a ses propres traditions et événements.

La période avant Noël

En Allemagne

Eva, notre ambassadrice allemande nous confie qu’en Allemagne, Saint Nicolas vient voir les enfants le 6 décembre. Ceux-ci ont mis leurs bottes d’hiver dehors pendant la nuit et Saint Nicolas les remplit de chocolats. Les enfants les trouveront le lendemain matin. Le sapin de Noël est décoré seulement pendant le réveillon afin d’occuper les enfants excités par la magie de Noël.

En Suède et en Italie

En Suède ainsi que dans la ville de Verona en ItalieSaint Lucia vient le 13 décembre sur son petit âne couvert de lumières et de bonbons.

La tradition juive

La plus grande célébration juive est Hanukkah. Une commémoration de 8 jours célébrant la re-consécration du temple sacré à Jérusalem pendant la révolte des Maccabées (révolte juive contre la dynastie hellénistique des Séleucides).
Cette commémoration est également connue sous le nom de Festival des Lumières et Festin de la Consécration. Un grand chandelier à 9 branches (nommé Menorah) est progressivement allumé pendant les 8 jours de la célébration. Pendant cette semaine annuelle, ce sont les Latkes, sorte de galettes de pommes de terre, qui sont mises à l’honneur.

La tradition syrienne

Amateurs de cookies, vous allez sûrement adorer la tradition syrienne que nous dévoile Nour, notre ambassadrice syrienne : « En Syrie, nous avons une tradition qui consiste à préparer des cookies et à se promener dans le voisinage avec des plateaux afin d’échanger nourriture et boisson pour ensuite participer à un énorme dîner tous ensembles ».

Les fêtes de Noël

Noêl en Roumanie

D’autres pays partagent également cette tradition de partage avec le voisinage. Dana, notre ambassadrice roumaine, nous en apprend un peu plus sur son pays. “En Roumanie, la célébration de Noël démarre le 24 décembre. Des groupes d’enfants font alors du porte à porte en annonçant la naissance de Jésus avec un chant de Noël. Ils portent avec eux des étoiles lumineuses faites à la main. Généralement, les enfants se réunissent en groupe afin d’essayer de les réaliser et de les décorer de la manière la plus originale possible. Cette petite ‘compétition’ entre les groupes d’enfants qui se rencontrent dans la rue est très bon enfant. Noël est un agréable rassemblement familial où l’on passe du temps avec sa famille, ses amis et ses proches. On partage de la bonne nourriture et du bon vin. Je pense également que rassembler les gens crée de la cohésion et d’heureux moments “, poursuit notre ambassadrice roumaine.

Dana nous confie également qu’elle a, depuis un moment maintenant, adopté une tradition culturelle luxembourgeoise  : l’Adventskranz, la couronne de l’Avent. Cette tradition chrétienne symbolise le passage des quatre semaines de l’Avent en allumant une bougie chaque nouvelle semaine de décembre.

Noël en Italie

En Italie, le réveillon de Noël et le jour de Noël sont tous les deux célébrés. Plus particulièrement dans le sud du pays. Le 24 décembre les habitants mangent un dîner léger et assistent à la messe de minuit. Le jour de Noël, les enfants se réveillent toujours très tôt, excités de savoir ce que Babbo Natale (le Père Noël en Italie) leur a amené. Certaines familles préféreront avoir un arbre Noël décoré dès le premier jour du mois de décembre, d’autres familles se réjouiront de préparer la crèche de la nativité en la décorant minutieusement.

Les fêtes après Noël

La fête des Rois en Espagne

En Espagne, les espagnols ont quant à eux leur propre folklore. «Fiesta de Los tres Reyes Mages» (en français, Fête des Trois Rois Magiques) est leur plus grande célébration ayant lieu le jour de l’Epiphanie. Cet événement traditionnel rend hommage aux Rois ou aux Sages ayant apporté des cadeaux pour l’enfant Jésus à la crèche. Habituellement, les enfants ont leurs cadeaux le jour de Noël. Mais la plupart les ouvrent le 6 janvier, jour de l’Epiphanie.

Le Nouvel An au Japon

“Au Japon, la célébration festive la plus importante est le jour du Nouvel An”, déclare Tomoko, notre ambassadrice japonaise. Les 3 premiers jours de janvier sont des fêtes nationales. Les familles se réunissent pour une soirée de Nouvel An très solennelle. Elles se souhaitent ainsi chance et santé pour la nouvelle année qui arrive. A cette soirée, chacun porte un kimono et les femmes se coiffent selon la tradition. Les parents offrent l’Otoshidama (argent de poche de la nouvelle année) à leurs enfants. Selon la tradition, des cartes de vœux sont également échangées entre la famille, les amis et les collègues. Les japonais vont également au sanctuaire afin de faire un souhait pour la nouvelle année. Beaucoup de personnes tirent également au sort une divination écrite sur des petits morceaux de papier appelés Omikuji. Ces petits papiers prédisent ainsi si l’année va être chanceuse ou non.
Certains se réveillent tôt le matin ou restent debout toute la nuit pour admirer le premier lever de soleil de l’année. La croyance est que si l’on assiste au premier lever de soleil de l’année, notre vœu se réalisera.

Leave a Reply

---

Continue Reading

---

subscribe to our Newsletter

Do not hesitate to subscribe to our newsletter by filling in the form below.